L'Observatoire du Tourisme
 Touriscope
 COMMUNIQUES CONJONCTURELS
+ Mars 2019 le tourisme etranger aerien s'envole + Février 2019 le segment aerien est en progression + Janvier 2019 l'annee debute en legere baisse + Décembre 2018 un bilan mitige + Novembre 2018 reflux general + Octobre 2018 rupture de tendance + Septembre 2018 une belle fin de saison estivale + Août 2018 hebergements occupes a 85% + Juillet 2018 les hebergements occupes a pres de 80% + Juin 2018 un bon debut de saison estivale 2018 + Mai 2018 nuitees etrangeres en hausse de 6% + Avril 2018 ralentissement dans un contexte moins favorable + Mars 2018 les touristes asiatiques en hausse de 50% + Février 2018 record historique de frequentation etrangere en 2017 + Janvier 2018 l'annee demarre fort ! + Décembre 2017 les séjours hôteliers franchissent la barre des 4 millions en 2017 + Novembre 2017 les touristes etrangers en hausse de 20 % + Octobre 2017 un mois d'octobre estival ! + Septembre 2017 une excellente fin de saison estivale + Août 2017 la perte de 2016 entierement rattrapee + Juillet 2017 une clientele nombreuse et internationale + Juin 2017 les trois quarts des chambres occupees + Mai 2017 forte presence des touristes internationaux + Avril 2017 du deficit de frequentation au record ! + Mars 2017 forte hausse du segment affaires + Février 2017 occupation stable a pres de 50% + Janvier 2017 legere hausse du tourisme de loisirs + Décembre 2016 le rebond se poursuit + Novembre 2016 la frequentation se redresse + Octobre 2016 les nuitees marchandes ont baisse de 8% sur la saison estivale + Septembre 2016 la demande loisirs reste affaiblie + Août 2016 le tourisme international fortement impacte + Juillet 2016 nuitees en baisse de 10% sur la 2eme quinzaine + Juin 2016 recomposition du marche international + Mai 2016 l’hotellerie haut de gamme resiste bien + Avril 2016 la demande etrangere toujours affaiblie + Mars 2016 progression des nuitees hebergements au 1er trimestre + Février 2016 la frequentation des sites culturels repart a la hausse + Janvier 2016 frequentation stable dans les hebergements + Décembre 2015 baisse limitee de la demande touristique + Novembre 2015 l’hotellerie a bien encaisse le choc + Octobre 2015 ete 2015 : sejours etrangers en hausse de 6% + Septembre 2015 80% d’occupation sur la saison estivale + Août 2015 des touristes plus depensiers + Juillet 2015 le mois des touristes etrangers + Juin 2015 excellente performance hoteliere + Mai 2015 un bon mois de mai et de belles perspectives sur la saison estivale + Avril 2015 part de marche et performance en hausse pour l’hotellerie + Mars 2015 les visiteurs etrangers en forte hausse au 1er trimestre + Février 2015 une bonne saison d’hiver grace a la demande loisirs + Janvier 2015 tendance positive dans les hebergements marchands

Février 2015 SUR LA COTE D'AZUR  UNE BONNE SAISON D’HIVER GRACE A LA DEMANDE LOISIRS

Février, comme les autres mois de la saison hiver 2014-15, réalise une belle performance. La plupart des indicateurs sont en hausse et le total des nuitées en hébergements touristiques progresse de 10%. Sur le cœur de la saison, soit de Décembre à Février, on observe de même une évolution positive de 9% pour les nuitées marchandes.

Ce gain est surtout du à la demande Loisirs. En effet, la demande à motif Affaires poursuit son recul avec, pour les séjours avion, une baisse de 7%. Ainsi, il devient de plus en plus clair que le tourisme hivernal dépend surtout, désormais, des visiteurs à motif Loisirs. Sur le cœur de l’hiver, ils représentaient 77% des séjours avion.

La demande étrangère est restée dynamique sur l’hiver. En Janvier-Février, les séjours étrangers en hôtels et résidences augmentent de 12%. Confirmant cette tendance, le volume des réservations aériennes effectuées par des visiteurs étrangers auprès des systèmes centralisés des compagnies (GDS) est en hausse de 5% sur Janvier-Février et de 15% sur Mars, soit 10% de gain sur le 1er trimestre.

Certains marchés émetteurs apparaissent même très porteurs sur le trimestre passé : les visiteurs aériens du Moyen Orient augmentent de près de 60%, ceux provenant d’Asie de 40%. La progression est de l’ordre de 20% pour les visiteurs d’Europe du Nord, d’Europe de l’Est hors Russie, du Brésil et du Canada. Ce dynamisme des marchés émergents compense le recul du marché US (-5%) et la poursuite de l’effondrement de la demande russe (-20%). Pour cette dernière, il faut toutefois souligner que la chute observée sur la Côte d’Azur reste, comme l’an passé, inférieure au recul global des séjours russes à l’étranger, qui atteint -27% sur le début de l’année.