L'Observatoire du Tourisme
 Touriscope
 COMMUNIQUES CONJONCTURELS
+ Juin 2019 1 million de nuitees hotelieres en juin + Juin 2019 1 million de nuitees hotelieres en juin + Mai 2019 plus de 300 000 sejours par avion en mai + Avril 2019 la saison estivale commence deja ! + Mars 2019 le tourisme etranger aerien s'envole + Février 2019 le segment aerien est en progression + Janvier 2019 l'annee debute en legere baisse + Décembre 2018 un bilan mitige + Novembre 2018 reflux general + Octobre 2018 rupture de tendance + Septembre 2018 une belle fin de saison estivale + Août 2018 hebergements occupes a 85% + Juillet 2018 les hebergements occupes a pres de 80% + Juin 2018 un bon debut de saison estivale 2018 + Mai 2018 nuitees etrangeres en hausse de 6% + Avril 2018 ralentissement dans un contexte moins favorable + Mars 2018 les touristes asiatiques en hausse de 50% + Février 2018 record historique de frequentation etrangere en 2017 + Janvier 2018 l'annee demarre fort ! + Décembre 2017 les séjours hôteliers franchissent la barre des 4 millions en 2017 + Novembre 2017 les touristes etrangers en hausse de 20 % + Octobre 2017 un mois d'octobre estival ! + Septembre 2017 une excellente fin de saison estivale + Août 2017 la perte de 2016 entierement rattrapee + Juillet 2017 une clientele nombreuse et internationale + Juin 2017 les trois quarts des chambres occupees + Mai 2017 forte presence des touristes internationaux + Avril 2017 du deficit de frequentation au record ! + Mars 2017 forte hausse du segment affaires + Février 2017 occupation stable a pres de 50% + Janvier 2017 legere hausse du tourisme de loisirs + Décembre 2016 le rebond se poursuit + Novembre 2016 la frequentation se redresse + Octobre 2016 les nuitees marchandes ont baisse de 8% sur la saison estivale + Septembre 2016 la demande loisirs reste affaiblie + Août 2016 le tourisme international fortement impacte + Juillet 2016 nuitees en baisse de 10% sur la 2eme quinzaine + Juin 2016 recomposition du marche international + Mai 2016 l’hotellerie haut de gamme resiste bien + Avril 2016 la demande etrangere toujours affaiblie + Mars 2016 progression des nuitees hebergements au 1er trimestre + Février 2016 la frequentation des sites culturels repart a la hausse + Janvier 2016 frequentation stable dans les hebergements + Décembre 2015 baisse limitee de la demande touristique + Novembre 2015 l’hotellerie a bien encaisse le choc + Octobre 2015 ete 2015 : sejours etrangers en hausse de 6% + Septembre 2015 80% d’occupation sur la saison estivale + Août 2015 des touristes plus depensiers + Juillet 2015 le mois des touristes etrangers + Juin 2015 excellente performance hoteliere + Mai 2015 un bon mois de mai et de belles perspectives sur la saison estivale + Avril 2015 part de marche et performance en hausse pour l’hotellerie + Mars 2015 les visiteurs etrangers en forte hausse au 1er trimestre + Février 2015 une bonne saison d’hiver grace a la demande loisirs + Janvier 2015 tendance positive dans les hebergements marchands

Juillet 2017 SUR LA COTE D'AZUR  UNE CLIENTELE NOMBREUSE ET INTERNATIONALE

Le cœur de saison estivale, excepté la première semaine de Juillet, connaît une très forte affluence touristique, notamment d’origine étrangère.

Globalement, les hébergements azuréens ont été occupés à plus de 80% sur le mois de Juillet (voire à 86% à Nice), avec un rebond des nuitées de 5% pour les seuls hôtels et résidences de tourisme, voire de 6% pour les seuls étrangers, qui représentaient 6 touristes sur 10.

Le total des séjours réalisés par avion a augmenté de 9%, dépassant de nouveau la barre des 300 000 sur le mois. Si les séjours avion effectués en hébergements non marchands (parents et amis et résidences secondaires) sont restés stables, les séjours avion en hébergements marchands ont rebondi de 17%, retrouvant les volumes de Juillet 2015.

On note par ailleurs que le niveau qualitatif de la clientèle du cœur de saison estivale a globalement progressé. La clientèle du printemps s’était montrée moins dépensière qu’en 2016, mais celle ayant séjourné en Juin-Juillet a augmenté ses dépenses, soit pour les visiteurs venus par avion une hausse moyenne de 13% à 124€ par jour et par personne, contre 110€ en 2014-16, sur la même période. Cette progression est due en réalité aux visiteurs en hébergements non marchands, dont la dépense moyenne a fortement augmenté, alors que la dépense moyenne dans les hébergements marchands a baissé de 6%, baisse liée aux efforts tarifaires des établissements hôteliers.