Bienvenue sur Touriscope, le site de l'Observatoire du Tourisme de la Côte d'Azur.

L’Observatoire du Tourisme de la Côte d’Azur, créé en 1984 par le CRT et le Conseil Départemental des Alpes-Maritimes, produit les données officielles du tourisme de la Côte d'Azur, sur le territoire des Alpes-Maritimes et Monaco.



 BAROMETRE

AOUT 2018 SUR LA COTE D'AZUR

HEBERGEMENTS OCCUPES A 85%

Cette année encore, Août constitue le mois de pointe estivale

Le niveau de fréquentation était très élevé, comparable à celui de 2017 et en net rebond par rapport à Août 2016. Le total des séjours avion s'achevant en Août a connu un léger recul (-4%), après la forte progression en 2017 ainsi que lors des mois précédents (+16% en Juin-Juillet)

La durée des séjours avion a augmenté de 1 nuit ce mois-ci, soit 11 nuits en moyenne par séjour, du fait d'une progression des séjours en hébergements non marchands. Dans l'hôtellerie, l'occupation reste quasiment stable avec un taux moyen qui dépasse les 84%

Les nuitées augmentent de 2%

Le Revpar de l'hôtellerie urbaine progresse de 3% en Août, après une hausse de 13% en Juillet, due à une augmentation combinée de l'occupation et des prix, et notamment un net rebond sur le segment Luxe


 CHIFFRES CLES
Pour connaître les principales données statistiques sur l'offre touristique, la fréquentation, les clientèles et l’économie touristique de la Côte d'Azur.

Ce document existe en formats pdf et powerpoint
 KEY FIGURES
To access the basic statistical data on tourism infrastructure, visitor numbers, clientele and tourism economics of the French Riviera.

This document is available in pdf and powerpoint formats




 FICHES THÉMATIQUES
Pour une vue synthétique sur différents segments de l’offre et de la demande touristique de la Côte d’Azur.

Une quinzaine de fiches sur la fréquentation, le compte du tourisme, l’emploi, le tourisme d’affaires, les croisières, le tourisme en montagne,…
 FICHES MARCHÉS
Pour une présentation et une analyse détaillée d’un marché ou sous-marché émetteur de touristes vers la Côte d’Azur.

57 fiches sont disponibles : La France, l’Etranger, la Grande-Bretagne, l’Irlande, l’Italie, la Russie, etc…
LES INFORMATIONS EN DIRECT
REBOND DU REVPAR DE L'HOTELLERIE URBAINE EN 2017
Sur les pôles urbains de la Côte d'Azur (panel MKG sur 176 établissements), l'évolution de la performance économique est positive en 2017, après une année marquée par un léger tassement des prix. En 2017, les prix moyens sont stabilisés (-0,6%), et du fait de la progression de l'occupation des chambres le RevPar moyen augmente de 2%. Il s'agit d'un très bon résultat, légèrement supérieure à la performance de 2015-16.
2015 : A MONACO, MEILLEURE OCCUPATION HOTELIERE DEPUIS 2000
Ce très bon niveau d'occupation (66,7%) reste supérieur à celui des hôtels de la Côte d'Azur hors Monaco (60,9%) et le meilleur enregistré par l'hôtellerie monégasque depuis 2000. Il est resté au dessus des 40% durant chacun des mois de l'année, au dessus des 50% entre Janvier et Octobre, culminant à près de 87% en Août. Depuis 2009, le taux d'occupation a grimpé de 12 points.
NOUVEAU RECORD HISTORIQUE POUR LA FRÉQUENTATION ÉTRANGÈRE EN 2017
L’année 2017 marque pour la Côte d’Azur un vigoureux rebond de la fréquentation après les pertes exceptionnelles enregistrées à la suite de l’attentat de Nice. La reprise s’est surtout fait sentir à partir du mois d’avril 2017 mais surtout sur le cœur de l’été et l’arrière-saison. On peut parler d’un effet de rattrapage qui s’est ajouté à la demande naturelle pour ces périodes. La fréquentation étrangère a atteint un nouveau record historique, autour de 5.8 millions de séjours (+5%). Les précédents records dataient de 2000 et 2015 à 5.6 millions.
1500000 DE SEJOURS DE PARISIENS
En moyenne sur les dernières années, la région de Paris-Ile de France a émis 1,5 million de séjours annuels sur la Côte d'Azur, voire plus du double sur la 'Grande Côte d'Azur' incluant le littoral varois. Cela représente plus du quart de la fréquentation française.
TURQUIE ET CHINE SONT LES MARCHES A LA CROISSANCE LA PLUS RAPIDE
De tous les marchés émetteurs vers la Côte d'Azur, la Turquie est celui qui présente, entre 2001 et 2017, le plus fort taux de croissance annuelle moyenne dans l'hôtellerie. Les nuitées hôtelières turques ont ainsi augmenté en moyenne de 12% chaque année. Au second rang apparaît la Chine avec une croissance annuelle moyenne de 10,5%, devant l'Ilande (+9%) et la Pologne (+7%).
L’OFFRE HÔTELIÈRE EST QUASIMENT STABLE DEPUIS PLUS DE 20 ANS !
Après une offre maximale en 1994, l’offre hôtelière classée est tombée au dessous des 30 000 chambres en 1995, et elle est restée quasiment stable depuis, autour de 29 500 chambres. Ce total inclut les hôtels non encore reclassés aux nouvelles normes. La concurrence des résidences de tourisme et la pression foncière ont freiné la croissance de l'hôtellerie, mais le contexte est redevenu favorable avec la chute récente de capacités en résidences de tourisme.
REBOND DU MARCHÉ RUSSE EN 2017
Après un pic en 2013, la fréquentation russe sur la Côte d'Azur a fortement reflué. La baisse des cours du pétrole comme celle de la valeur du Rouble ont entraîné une chute des dépenses des Russes à l'étranger, se traduisant par une perte de 38% des séjours de Russie-CEI sur la Côte d'Azur en trois ans.. Mais en 2017, on observe un beau rebond de cette clientèle, qui augmente de 19% et retrouve son niveau de 2015.
LE MARCHÉ ITALIEN A ATTEINT SON POINT BAS EN 2012
Après sept années de baisse consécutive (soit au cumul une perte de 40%), le total des séjours italiens dans l’hôtellerie azuréenne avait rebondi de près de 9% en 2010. Mais la chute a repris en 2011-12 avec un point bas en 2012, au niveau de l'année 1987 ! En 2013, une reprise s'est produite (+2%), et elle s'est prolongée jusqu'en 2015, soit un rebond de 14% en trois ans.
TOUTES LES ACTUS ->

© 2018 CRT Côte d’Azur France