Bienvenue sur Touriscope, le site de l'Observatoire du Tourisme de la Côte d'Azur.

L’Observatoire du Tourisme de la Côte d’Azur, créé en 1984 par le CRT et le Conseil Départemental des Alpes-Maritimes, produit les données officielles du tourisme de la Côte d'Azur, sur le territoire des Alpes-Maritimes et Monaco.



 BAROMETRE

DECEMBRE 2015 SUR LA COTE D'AZUR

BAISSE LIMITEE DE LA DEMANDE TOURISTIQUE

Comme on pouvait s’y attendre, le dernier mois de l’année a connu une baisse de fréquentation, dans un contexte national difficile. L’occupation hôtelière a perdu 4 points à 36%, avec un volume de nuitées en baisse de 7% et un RevPar en retrait de 7% également

A contrario, on observe une hausse dans les résidences de tourisme, soit un gain de 3 points et une occupation moyenne qui atteint les 50%

Au global sur les deux hébergements, la fréquentation ne subit qu’une érosion de 2% en Décembre, et qui fait suite à trois mois de hausse consécutive. C’est la demande d’origine étrangère qui subit le contrecoup des attentats

Elle s’inscrit globalement en baisse de 11% en Décembre, tandis que les nuitées marchandes françaises augmentent de 5%, le meilleur résultat pour ce mois depuis 2009

La plupart des marchés étrangers ont réduit leur émission touristique, à l’exception, notamment, de l’Espagne, du Moyen Orient, de l’Asie hors Japon et de l’Océanie

Limitée à la période des fêtes, la forte présence italienne ne présente pas d’évolution positive sur l’ensemble du mois

En revanche, sur l’année entière les séjours italiens ont augmenté de 6%. Cela étant, la part de ce mois sur le total annuel reste limitée, et ce léger recul de la fréquentation des hébergements n’a donc qu’un impact réduit sur la performance globale de l’année 2015, qui reste une bonne année pour le tourisme azuréen



 CHIFFRES CLES
Pour connaître les principales données statistiques sur l'offre touristique, la fréquentation, les clientèles et l’économie touristique de la Côte d'Azur.

Ce document existe en formats pdf et powerpoint
 KEY FIGURES
To access the basic statistical data on tourism infrastructure, visitor numbers, clientele and tourism economics of the French Riviera.

This document is available in pdf and powerpoint formats




 FICHES THÉMATIQUES
Pour une vue synthétique sur différents segments de l’offre et de la demande touristique de la Côte d’Azur.

Une quinzaine de fiches sur la fréquentation, le compte du tourisme, l’emploi, le tourisme d’affaires, les croisières, le tourisme en montagne,…
 FICHES MARCHÉS
Pour une présentation et une analyse détaillée d’un marché ou sous-marché émetteur de touristes vers la Côte d’Azur.

57 fiches sont disponibles : La France, l’Etranger, la Grande-Bretagne, l’Irlande, l’Italie, la Russie, etc…
LES INFORMATIONS EN DIRECT
83% DES TOURISTES SE DECLARENT TRES SATISFAITS
En 2014-15, plus de 83% des touristes se sont déclarés très satisfaits à l'issue de leur séjour sur la Côte d'Azur. Ce taux avait même atteint 92% en 2012, mais en 1992-3 il n'était que de 78%. La tendance est donc bonne sur le long terme mais un peu moins positive sur ces trois dernières années.
LA TENDANCE LONG TERME EST POSITIVE SUR LA PLUPART DES MARCHÉS
Entre 1990 et 2013, la France et 11 marchés étrangers sur 21 présentent une évolution annuelle moyenne positive pour leurs nuitées hôtels-résidences. La palme revient à l’Europe de l’Est+Russie, la Turquie et l’Asie hors Japon (+8%/an en moy.).
19% DE L'OFFRE CAMPINGS SE SITUE EN MONTAGNE
La capacité d'accueil en hôtellerie de plein air est tombée pour la première fois, en 2007, à moins de 8000 emplacements classés, ouverts à la clientèle de passage. Entre 2007 et 2015, l'offre totale a encore perdu 255 emplacements, soit -3,2%. L'offre 2015 est située sur les zones littorales à 81%, contre 19% pour la zone montagne.
EN 2013, LE PRIX D'UNE CHAMBRE 5* STANDARD EST STABLE À PLUS DE 400€ TTC
En 2013, le prix moyen payé par les touristes hébergés en hôtels 5* sur la Côte d'Azur s'élève à 416€ ttc, contre 414€ en 2012. Il s'agit d'une moyenne sur une vingtaine établissements "standards", hors Monaco et hors hôtels atypiques de très grand luxe.
MAI ET OCTOBRE EN POINTE POUR LES CROISIÈRES
En 2013, la tendance négative constatée depuis 2011 sur le segment croisières s’est poursuivie, notamment du fait d’un moindre nombre de croisiéristes par bateau. En revanche, on note le succès des mois de Mai et Octobre, qui ont accueilli près de 3 croisiéristes 2013 sur 10.
ENTRE 17% ET 34% DE PRIMO VISITEURS SELON LE MOIS
Sur l'année, 29% des visiteurs avion effectuent un tout 1er séjour sur la Côte d'Azur (2009-2013). Ce taux n'est que de 17% en décembre, mais atteint 34% en août. 52% des primo-visiteurs choisissent la période estivale de juin à septembre et seulement 19% l'hiver.
LE REVPAR HÔTELIER DÉPASSE LES 90€ EN 2014
En 2013, le Revpar avait atteint les 88€ ttc en moyenne sur l'ensemble des hôtels classés hors Monaco, soit +2% en un an et +9% en 2 ans. Le RevPar atteint en 2014 (donnée provisoire) indique un 4ème record consécutif, et un niveau jamais atteint par le passé à plus de 90€ par chambre offerte. Ce gain s'explique notamment par la montée en gamme de l'offre et de la demande hôtelières.
LE TAUX D’ÉTRANGER DE NOUVEAU SUPÉRIEUR À 50% DANS L’HÔTELLERIE
En 2013, le taux d'étrangers a augmenté de 2,3 pts en arrivées (à plus de 51%) et de 2 pts en nuitées (à près de 58%). La tendance à la baisse observée entre 2006 et 2009 s'est donc inversée à partir de 2010. Depuis, on observe un renforcement de la contribution étrangère à la fréquentation hôtelière. Le taux d'étranger rattrape ainsi son niveau de 2007, avec pour la 1ère fois depuis 2007 un taux de clientèle étrangère supérieur à 50%.
STABILISATION DE LA CAPACITÉ D'ACCUEIL MARCHANDE
Avec plus de 95 000 lits en hôtels et résidences de tourisme au 1/1/2014, la capacité d'accueil reste élevée, mais inférieure à son maximum, atteint en 1994 (103 000 lits). 9000 lits avaient été perdus entre 94 et 2008, mais 2000 lits ont été regagnés depuis. La capacité globale retrouve le niveau de 2002.
LES RÉSIDENCES DE TOURISME OCCUPÉES À PRÈS DE 65% EN 2014
Ce taux moyen varie assez fortement selon les zones. L'occupation des studios et appartements était de 52,8% en montagne et de 57,8% sur la zone de Villeneuve-Valbonne, mais elle dépasse les 70% sur l'année à Nice et sur la Métropole Littoral Est
TOUTES LES ACTUS ->