Bienvenue sur Touriscope, le site de l'Observatoire du Tourisme de la Côte d'Azur.

L’Observatoire du Tourisme de la Côte d’Azur a été créé en 1984 par le CRT et le Conseil Général des Alpes-Maritimes. Il produit les données officielles du tourisme de la Côte d'Azur, sur le territoire des Alpes-Maritimes et Monaco.


Ce site est optimisé pour INTERNET EXPLORER. L'utilisation d'autres navigateurs ne garantit pas l'ouverture des documents PDF.

 BAROMETRE

MARS 2015 SUR LA COTE D'AZUR

LES VISITEURS ETRANGERS EN FORTE HAUSSE AU 1ER TRIMESTRE

En Mars, comme au cours des deux premiers mois de l’année, la demande étrangère à destination de la Côte d’Azur a connu une nette embellie. Le total des séjours étrangers en hôtels et résidences enregistre en effet une croissance à deux chiffres pour chacun des trois mois : +14% en Janvier, +13% en Février et +13% en Mars

Le volume de séjours étrangers atteint son meilleur niveau depuis le 1er trimestre 2008. Cette performance permet de compenser le report d’une partie de la demande française sur Février, du fait des dates de vacances scolaires

Cependant, sur le trimestre les séjours français ont augmenté de 7%. En termes de nuitées, le trimestre s’achève avec un gain de 5% (soit +3% pour les Français et +8% pour les étrangers), inférieur à la hausse des séjours du fait d’un léger raccourcissement de la durée moyenne des séjours en hôtels comme en résidences

Cette tendance positive dans les modes d’hébergements marchands est exclusivement due à la clientèle venue par la route et le train (notamment italienne, dont les séjours ont rebondi de 20%)

En effet, au cours du 1er trimestre, les séjours par avion dans les hébergements marchands ont baissé de 11%, retrouvant le niveau de 2011. Parmi les marchés étrangers, la grande majorité sont en croissance sur le 1er trimestre, les seules exceptions étant la Norvège, le Portugal, le Japon et la Russie (en baisse), ainsi que la Belgique et la Suède (stables).
 CHIFFRES CLES
Pour connaître les principales données statistiques sur l'offre touristique, la fréquentation, les clientèles et l’économie touristique de la Côte d'Azur.

Ce document existe en formats pdf et powerpoint
 KEY FIGURES
To access the basic statistical data on tourism infrastructure, visitor numbers, clientele and tourism economics of the French Riviera.

This document is available in pdf and powerpoint formats
 FICHES THÉMATIQUES
Pour une vue synthétique sur différents segments de l’offre et de la demande touristique de la Côte d’Azur.

Une quinzaine de fiches sur la fréquentation, le compte du tourisme, l’emploi, le tourisme d’affaires, les croisières, le tourisme en montagne,…
 FICHES MARCHÉS
Pour une présentation et une analyse détaillée d’un marché ou sous-marché émetteur de touristes vers la Côte d’Azur.

57 fiches sont disponibles : La France, l’Etranger, la Grande-Bretagne, l’Irlande, l’Italie, la Russie, etc…
LES INFORMATIONS EN DIRECT
PLUS DE LA MOITIÉ DES SÉJOURS FRANÇAIS EFFECTUÉS DANS DES HÉBERGEMENTS MARCHANDS
En 2012-13, plus de la moitié des séjours français sur la Côte d’Azur ont été effectués dans des hébergements marchands (53%), mais la crise est passée par là... Le mode marchand, s’il reste majoritaire, subit une perte de 4 points par rapport à la période 2010-11, et notamment l’hôtellerie, qui accueille 35% du total des séjours français, contre 39% précédemment. Les séjours accueillis chez la famille sont proportionnellement plus nombreux, passant de 28% à 31%, voire même 37% du total des nuitées. Les résidences secondaires gagnent un point à 8% des séjours.
LA PRATIQUE DU SPORT GAGNE DU TERRAIN
Parmi les touristes loisirs français, 26% déclarent avoir pratiqué une ou plusieurs activités sportives au cours de leur séjour sur la Côte d’Azur. Ce taux est en hausse de 4 points entre 2009-10 et 2011-12.
LE TAUX D’ÉTRANGER DE NOUVEAU SUPÉRIEUR À 50% DANS L’HÔTELLERIE
En 2013, le taux d'étrangers a augmenté de 2,3 pts en arrivées (à plus de 51%) et de 2 pts en nuitées (à près de 58%). La tendance à la baisse observée entre 2006 et 2009 s'est donc inversée à partir de 2010. Depuis, on observe un renforcement de la contribution étrangère à la fréquentation hôtelière. Le taux d'étranger rattrape ainsi son niveau de 2007, avec pour la 1ère fois depuis 2007 un taux de clientèle étrangère supérieur à 50%.
LE MARCHÉ ITALIEN FORTEMENT AFFECTÉ PAR LA CRISE
Après sept années de baisse consécutive (soit au cumul une perte de 40%), le total des séjours italiens dans l’hôtellerie azuréenne avait rebondi de près de 9% en 2010. Mais la chute a repris en 2011-12 avec un point bas en 2012, au niveau de l'année 1987 ! En 2013, une reprise s'est produite (+2%), et elle se confirme en 2014 avec un gain de près de 8%
MONACO ET NICE ENREGISTRENT LA MEILLEURE OCCUPATION HOTELIÈRE
Monaco réalise en 2013 le meilleur taux d'occupation hôtelier sur la Côte d'Azur avec 64,5% en moyenne annuelle. En août, l'occupation a même approché les 87%, un taux record. Le 2ème pôle azuréen à forte occupation hôtelière est Nice avec 63,1% (devant Monaco 64,7% en 12)
LES HÔTELS 3* EN TÊTE EN 2014
En 2014 ce sont les hôtels 3* qui ont enregistré la meilleure occupation avec 61,9% en moyenne, contre 60,2% pour les 4-5*, qui étaient en tête en 2013. Les autres catégories n'atteignent pas les 60%. L'occupation des 1* continue de se dégrader, à seulement 54%.
LES TURCS AU 3ÈME RANG DES ÉTRANGERS LES PLUS DÉPENSIERS
Sur la période 2008-14, la dépense moyenne des visiteurs avion venant de Turquie s’élève à 119€/jour, derrière celle des Proche et Moyen-Orientaux (128€) et des Américains (125€), et devant celle des Australiens (116€) et des Russes (114€). Mais les données d’enquête sous-estiment la dépense réelle des Moyen Orientaux, largement supérieure aux montants rapportés. Sur la Métropole de Nice, les plus dépensiers sont les Australiens avec 155€/jour.
L'APPORT ÉCONOMIQUE D'UN SÉJOUR EN RÉSIDENCE SECONDAIRE DÉPASSE CELUI D'UN SÉJOUR EN HÔTEL 3*
La dépense d'un visiteur avion qui séjourne en résidence secondaire dépasse en général celle d'un visiteur en hôtel 3*. Cet écart a même eu tendance à augmenter ces dernières années et atteint 38% en 08-13
TOUTES LES ACTUS ->