Bienvenue sur Touriscope, le site de l'Observatoire du Tourisme de la Côte d'Azur.

L’Observatoire du Tourisme de la Côte d’Azur a été créé en 1984 par le CRT et le Conseil Général des Alpes-Maritimes. Il produit les données officielles du tourisme de la Côte d'Azur, sur le territoire des Alpes-Maritimes et Monaco.


Ce site est optimisé pour INTERNET EXPLORER. L'utilisation d'autres navigateurs ne garantit pas l'ouverture des documents PDF.

 BAROMETRE

SEPTEMBRE 2014 SUR LA COTE D'AZUR

UN BILAN DE SAISON SATISFAISANT GRACE AU MOIS DE SEPTEMBRE

Cette année, les arrivées de vacanciers ont baissé en Juin-Juillet et augmenté en Août-Septembre, mois qui ont bénéficié des décisions de départ tardives

Au final, la saison estivale de Mai à Septembre apparaît donc meilleure qu’anticipé, après un mois de Juillet en baisse sensible. Au global sur les deux principaux hébergements marchands, les hôtels et résidences de tourisme, l’occupation estivale est restée stable à 77%, et le total des nuitées n’a perdu que 3.5%

Cette perte a d’ailleurs été légèrement compensée par une excellente saison estivale dans l’hôtellerie de plein air, qui capte une petite part de la demande mais dont la fréquentation a augmenté de près de 10%. La demande en hôtels et résidences a légèrement baissé pour la clientèle française (-1.6%) et davantage pour la clientèle étrangère (-4.8%)

Parmi les marchés étrangers, la chute des Russes et des Nord-Américains n’a pas pu être neutralisée par la hausse de quelques autres clientèles étrangères. Parmi les marchés en croissance sur l’été, on note surtout le retour des Italiens sur la Côte d’Azur, avec une fréquentation en hausse de 7%. En termes de consommation touristique, on constate que l’écart s’est creusé entre les Français et les étrangers

La clientèle étrangère a augmenté sa dépense moyenne, qui retrouve quasiment son niveau d’avant la crise, tandis que celle des Français a chuté de 15% (Mai à Septembre).
 CHIFFRES CLES
Pour connaître les principales données statistiques sur l'offre touristique, la fréquentation, les clientèles et l’économie touristique de la Côte d'Azur.

Ce document existe en formats pdf et powerpoint
 KEY FIGURES
To access the basic statistical data on tourism infrastructure, visitor numbers, clientele and tourism economics of the French Riviera.

This document is available in pdf and powerpoint formats
 FICHES THÉMATIQUES
Pour une vue synthétique sur différents segments de l’offre et de la demande touristique de la Côte d’Azur.

Une quinzaine de fiches sur la fréquentation, le compte du tourisme, l’emploi, le tourisme d’affaires, les croisières, le tourisme en montagne,…
 FICHES MARCHÉS
Pour une présentation et une analyse détaillée d’un marché ou sous-marché émetteur de touristes vers la Côte d’Azur.

57 fiches sont disponibles : La France, l’Etranger, la Grande-Bretagne, l’Irlande, l’Italie, la Russie, etc…
LES INFORMATIONS EN DIRECT
MAI ET OCTOBRE EN POINTE POUR LES CROISIÈRES
En 2013, la tendance négative constatée depuis 2011 sur le segment croisières s’est poursuivie, notamment du fait d’un moindre nombre de croisiéristes par bateau. En revanche, on note le succès des mois de Mai et Octobre, qui ont accueilli près de 3 croisiéristes 2013 sur 10.
LE TAUX D'ETRANGERS EST LE PLUS ÉLEVÉ EN JUILLET
Dans l'hôtellerie de la Côte d'Azur incluant Monaco, le taux de clientèle étrangère atteint en 2013 plus de 51% des séjours et près de 58% des nuitées. La part des étrangers est maximale en juillet avec 60% des séjours et deux nuitées sur trois. La part des Français atteint son maximum en février avec 63% des séjours et 57% des nuitées.
MONACO HÉBERGE 15% DES ÉTRANGERS EN HÔTELS
En 2013, plus de 15% des étrangers ayant choisi l'hôtel comme mode d'hébergement ont été accueillis par l'hôtellerie monégasque, pour 14% du total des nuitées, les séjours y étant légèrement plus courts. Les étrangers choisissent plus fréquemment Monaco que les Français, qui ne sont que 4,4% à y avoir été hébergés. Parmi les nationalités qui privilégient largement Monaco comme lieu d'hébergement, on note dans l'ordre (et pour plus de 2 sur 10) les Grecs, les Italiens, les Russes, les Moyen Orientaux, les Australiens et les Africains hors Maghreb
2013 : RECORD ABSOLU POUR LA FRÉQUENTATION DES MUSÉES
Avec près de 3,3 millions d'entrées, la fréquentation des 62 principaux musées/monuments atteint un nouveau record. En hausse de 5%, elle dépasse de plus de 150 000 le précédent record datant de…2012 ! La barre des 3 millions était franchie entre 1990 et 94 , et l'est de nouveau depuis 2011.
LE MARCHÉ ITALIEN FORTEMENT AFFECTÉ PAR LA CRISE
Après sept années de baisse consécutive (soit au cumul une perte de 40%), le total des séjours italiens dans l’hôtellerie azuréenne avait rebondi de près de 9% en 2010. Mais la chute a repris en 2011-12 avec une perte de 23% en deux ans. En 2012, la fréquentation retrouvait son niveau de 1987 !
LES BELGES EN TÊTE DES ÉTRANGERS DANS LES HÔTELS DE MONTAGNE
Dans l'hôtellerie de montagne classée tourisme, le taux de clientèle étrangère a baissé de 22% en 2010 à 20% en 2012 et 18% en 2013. La clientèle belge domine avec 18% des nuitées étrangères (mais jusqu'à 32% en 2010), devant les Allemands (17% en 2013, mais au 1er rang en 2011 avec 26%), les Italiens (16%) et les Britanniques (13%).
LES RÉSIDENCES DE TOURISME OCCUPÉES À PRÈS DE 64% EN 2013
Ce taux moyen varie assez fortement selon les zones. L'occupation des studios et appartements était de 56% sur la zone de Mandelieu. Elle atteint un très haut niveau sur la zone Villeneuve-Valbonne avec 75% et à Antibes-Juan avec près de 71%.
PLUS D’UN CONGRESSISTE SUR 2 EST HÉBERGÉ EN HÔTEL 4-5*
Le second mode d’hébergement choisi est l’hôtel 3*, pour 16% des séjours de congressistes réalisés par avion (2009-13). La plupart des touristes d’affaires (MICE) en séjour sur la Côte d’Azur ont déjà eu l’occasion d’y séjourner dans le passé (72%).
TOUTES LES ACTUS ->