Bienvenue sur Touriscope, le site de l'Observatoire du Tourisme de la Côte d'Azur.

L’Observatoire du Tourisme de la Côte d’Azur a été créé en 1984 par le CRT et le Conseil Général des Alpes-Maritimes. Il produit les données officielles du tourisme de la Côte d'Azur, sur le territoire des Alpes-Maritimes et Monaco.


Ce site est optimisé pour INTERNET EXPLORER. L'utilisation d'autres navigateurs ne garantit pas l'ouverture des documents PDF.

 BAROMETRE

FEVRIER 2015 SUR LA COTE D'AZUR

UNE BONNE SAISON D’HIVER GRACE A LA DEMANDE LOISIRS

Février, comme les autres mois de la saison hiver 2014-15, réalise une belle performance

La plupart des indicateurs sont en hausse et le total des nuitées en hébergements touristiques progresse de 10%

Sur le cœur de la saison, soit de Décembre à Février, on observe de même une évolution positive de 9% pour les nuitées marchandes

Ce gain est surtout du à la demande Loisirs

En effet, la demande à motif Affaires poursuit son recul avec, pour les séjours avion, une baisse de 7%

Ainsi, il devient de plus en plus clair que le tourisme hivernal dépend surtout, désormais, des visiteurs à motif Loisirs

Sur le cœur de l’hiver, ils représentaient 77% des séjours avion. La demande étrangère est restée dynamique sur l’hiver

En Janvier-Février, les séjours étrangers en hôtels et résidences augmentent de 12%

Confirmant cette tendance, le volume des réservations aériennes effectuées par des visiteurs étrangers auprès des systèmes centralisés des compagnies (GDS) est en hausse de 5% sur Janvier-Février et de 15% sur Mars, soit 10% de gain sur le 1er trimestre. Certains marchés émetteurs apparaissent même très porteurs sur le trimestre passé : les visiteurs aériens du Moyen Orient augmentent de près de 60%, ceux provenant d’Asie de 40%

La progression est de l’ordre de 20% pour les visiteurs d’Europe du Nord, d’Europe de l’Est hors Russie, du Brésil et du Canada

Ce dynamisme des marchés émergents compense le recul du marché US (-5%) et la poursuite de l’effondrement de la demande russe (-20%)

Pour cette dernière, il faut toutefois souligner que la chute observée sur la Côte d’Azur reste, comme l’an passé, inférieure au recul global des séjours russes à l’étranger, qui atteint -27% sur le début de l’année.
 CHIFFRES CLES
Pour connaître les principales données statistiques sur l'offre touristique, la fréquentation, les clientèles et l’économie touristique de la Côte d'Azur.

Ce document existe en formats pdf et powerpoint
 KEY FIGURES
To access the basic statistical data on tourism infrastructure, visitor numbers, clientele and tourism economics of the French Riviera.

This document is available in pdf and powerpoint formats
 FICHES THÉMATIQUES
Pour une vue synthétique sur différents segments de l’offre et de la demande touristique de la Côte d’Azur.

Une quinzaine de fiches sur la fréquentation, le compte du tourisme, l’emploi, le tourisme d’affaires, les croisières, le tourisme en montagne,…
 FICHES MARCHÉS
Pour une présentation et une analyse détaillée d’un marché ou sous-marché émetteur de touristes vers la Côte d’Azur.

57 fiches sont disponibles : La France, l’Etranger, la Grande-Bretagne, l’Irlande, l’Italie, la Russie, etc…
LES INFORMATIONS EN DIRECT
MAI ET OCTOBRE EN POINTE POUR LES CROISIÈRES
En 2013, la tendance négative constatée depuis 2011 sur le segment croisières s’est poursuivie, notamment du fait d’un moindre nombre de croisiéristes par bateau. En revanche, on note le succès des mois de Mai et Octobre, qui ont accueilli près de 3 croisiéristes 2013 sur 10.
PLUS DE 5 MILLIONS D’ENTRÉES DANS LES SITES TOURISTIQUES
Sur les 120 sites de visite comptant les entrées, la fréquentation annuelle dépasse les 5 millions de visiteurs depuis 2012. En 2013, il dépassait les 5.2 millions grâce à un gain de 3,4%, mais en 2014 la fréquentation recule de 3.4% et retombe au niveau de 2012. L'évolution est négative pour les musées et monuments, mais positive pour les galeries d’art et pour les parcs et jardins.
LE MARCHÉ ITALIEN FORTEMENT AFFECTÉ PAR LA CRISE
Après sept années de baisse consécutive (soit au cumul une perte de 40%), le total des séjours italiens dans l’hôtellerie azuréenne avait rebondi de près de 9% en 2010. Mais la chute a repris en 2011-12 avec un point bas en 2012, au niveau de l'année 1987 ! En 2013, une reprise s'est produite (+2%), et elle se confirme en 2014 avec un gain de près de 8%
LE TAUX D’ÉTRANGERS DÉPASSE 50% DANS LES RÉSIDENCES
Jusqu'en 93, les Etrangers totalisaient plus de 50% des nuitées en résidences de tourisme, mais ce taux était tombé à moins de 40% entre 2000 et 2002. Depuis 2010 il augmente chaque année, et a franchi en 2013 le seuil des 50%. Il faut remonter à 1993 pour retrouver un taux d'étrangers supérieur à 50% des nuitées en résidences. En 2013, sur les 21 marchés étrangers, 15 ont enregistré une progression des nuitées.
UNE DÉPENSE DE 156€ PAR JOUR POUR LES TOURISTES EN HÉBERGEMENTS MARCHANDS
En 2014, la dépense déclarée par les touristes venus par avion s'est élevée, en moyenne, à 95€ par jour, contre 82€ en 2013. Elle se limite à 51€ pour les séjours effectués en hébergements non marchands, mais monte à 156€ pour les modes marchands, et à 279€ en hôtels 4-5*.
UNE FIN DE SAISON ESTIVALE 2014 SATISFAISANTE
Selon les professionnels du tourisme, l’activité touristique sur la période de mi-août à mi-septembre 2014 est très satisfaisante. En effet, 87% d'entre eux sont satisfaits de la fréquentation malgré une légère baisse ressentie par rapport à 2013.
PLUS D’UN CONGRESSISTE SUR 2 EST HÉBERGÉ EN HÔTEL 4-5*
Le second mode d’hébergement choisi est l’hôtel 3*, pour 16% des séjours de congressistes réalisés par avion (2009-14). La plupart des touristes d’affaires (MICE) en séjour sur la Côte d’Azur ont déjà eu l’occasion d’y séjourner dans le passé (71%).
LES MOYEN ORIENTAUX SONT LES PLUS DÉPENSIERS
Même sous-estimée par les enquêtes, qui ne captent pas le segment très haut de gamme, la dépense de la clientèle moyen-orientale atteint un maximum de 1441€ par séjour (moyenne 2001-13). Elle figure au 1er rang devant les Russes (1261€) et les Américains (1168€). Sur la période 2008-13, le trio de tête est constitué des Moyen-Orientaux, des Russes et des Australiens.
TOUTES LES ACTUS ->