Bienvenue sur Touriscope, le site de l'Observatoire du Tourisme de la Côte d'Azur.

L’Observatoire du Tourisme de la Côte d’Azur a été créé en 1984 par le CRT et le Conseil Général des Alpes-Maritimes. Il produit les données officielles du tourisme de la Côte d'Azur, sur le territoire des Alpes-Maritimes et Monaco.


Ce site est optimisé pour INTERNET EXPLORER. L'utilisation d'autres navigateurs ne garantit pas l'ouverture des documents PDF.

 BAROMETRE

DECEMBRE 2014 SUR LA COTE D'AZUR

STABILITE DES ETRANGERS

En Décembre, comme sur l’ensemble de l’année 2014, la demande étrangère à destination de la Côte d’Azur apparaît soutenue dans les hébergements marchands

Depuis Août, on constate en effet une reprise des arrivées de touristes étrangers chaque mois, et cette tendance se confirme en Décembre. Le taux de clientèle étrangère en Décembre, qui avait baissé jusqu’en 2009, a rebondi ensuite et approche les 44% pour ce dernier mois de l’année 2014

Sur l’année entière, la Côte d’Azur incluant Monaco a accueilli le même nombre de touristes étrangers dans les hôtels et résidences de tourisme, mais ils ont légèrement réduit leur durée de séjour

De ce fait, le total des séjours étrangers est stable par rapport à 2013, mais les nuitées marchandes baissent de 3%. Les marchés les plus dynamiques, ceux dont les arrivées aussi bien que les nuitées ont progressé en 2014, sont les suivants : le Portugal (séjours +20%), l’Autriche (+10%), la Grèce (+6%), la Chine (+6%), l’Afrique (+6%), l’Italie et la Grande-Bretagne (+5%), ainsi que la Suisse (+4%)

Pour certains d’entre eux, il s’agit d’un rebond après de fortes pertes les années précédentes, mais l’Autriche (2ème année de hausse consécutive des nuitées), la Suisse (4ème année), la Chine et l’Afrique (6ème année) ressortent comme des marchés porteurs

D’autres marchés ont émis davantage de touristes mais pour un total de nuitées inférieur, du fait d’une baisse de la durée de séjour : Pays Bas, Allemagne et Turquie

Tous les autres marchés étrangers sont en baisse, tant en arrivées qu’en nuitées

C’est notamment le cas du Japon (-16%), de la Russie (-14%), et de l’Océanie (-12%).
 CHIFFRES CLES
Pour connaître les principales données statistiques sur l'offre touristique, la fréquentation, les clientèles et l’économie touristique de la Côte d'Azur.

Ce document existe en formats pdf et powerpoint
 KEY FIGURES
To access the basic statistical data on tourism infrastructure, visitor numbers, clientele and tourism economics of the French Riviera.

This document is available in pdf and powerpoint formats
 FICHES THÉMATIQUES
Pour une vue synthétique sur différents segments de l’offre et de la demande touristique de la Côte d’Azur.

Une quinzaine de fiches sur la fréquentation, le compte du tourisme, l’emploi, le tourisme d’affaires, les croisières, le tourisme en montagne,…
 FICHES MARCHÉS
Pour une présentation et une analyse détaillée d’un marché ou sous-marché émetteur de touristes vers la Côte d’Azur.

57 fiches sont disponibles : La France, l’Etranger, la Grande-Bretagne, l’Irlande, l’Italie, la Russie, etc…
LES INFORMATIONS EN DIRECT
LES MOYEN ORIENTAUX SONT LES PLUS DÉPENSIERS
Même sous-estimée par les enquêtes, qui ne captent pas le segment très haut de gamme, la dépense de la clientèle moyen-orientale atteint un maximum de 1441€ par séjour (moyenne 2001-13). Elle figure au 1er rang devant les Russes (1261€) et les Américains (1168€). Sur la période 2008-13, le trio de tête est constitué des Moyen-Orientaux, des Russes et des Australiens.
STABILISATION DE LA CAPACITÉ D'ACCUEIL MARCHANDE
Avec plus de 96 000 lits en hôtels et résidences de tourisme au 1/1/2013, la capacité d'accueil reste élevée, mais inférieure à son maximum (103 000 lits en 1994). 9000 lits avaient été perdus entre 94 et 2008, mais 2500 lits ont été regagnés depuis. La capacité globale retrouve le niveau de 2002.
PLUS DE 5 MILLIONS D’ENTRÉES DANS LES SITES TOURISTIQUES
Sur 127 sites de visite comptant les entrées, la fréquentation dépasse les 5 millions de visiteurs depuis 2012. Le total atteint en 2013 les 5,2 millions, soit un gain de 3,4%. L'évolution est positive pour les musées/monuments (+5,7%) mais légèrement négative dans les autres sites (-0,5%)
STABILISATION DE LA CAPACITÉ D'ACCUEIL MARCHANDE
Avec plus de 95 000 lits en hôtels et résidences de tourisme au 1/1/2014, la capacité d'accueil reste élevée, mais inférieure à son maximum, atteint en 1994 (103 000 lits). 9000 lits avaient été perdus entre 94 et 2008, mais 2000 lits ont été regagnés depuis. La capacité globale retrouve le niveau de 2002.
EN 2012-13, PLUS DE LA MOITIÉ DES SÉJOURS FRANÇAIS SUR LA CÔTE D’AZUR ONT ÉTÉ EFFECTUÉS DANS DES HÉBERGEMENTS MARCHANDS (53%)
En 2012-13, plus de la moitié des séjours français sur la Côte d’Azur ont été effectués dans des hébergements marchands (53%), mais la crise est passée par là... Le mode marchand, s’il reste majoritaire, subit une perte de 4 points par rapport à la période 2010-11, et notamment l’hôtellerie, qui accueille 35% du total des séjours français, contre 39% précédemment. Les séjours accueillis chez la famille sont proportionnellement plus nombreux, passant de 28% à 31%, voire même 37% du total des nuitées. Les résidences secondaires gagnent un point à 8% des séjours.
LES HÔTELS 3* EN TÊTE EN 2014
En 2014 ce sont les hôtels 3* qui ont enregistré la meilleure occupation avec 61,9% en moyenne, contre 60,2% pour les 4-5*, qui étaient en tête en 2013. Les autres catégories n'atteignent pas les 60%. L'occupation des 1* continue de se dégrader, à seulement 54%.
LES HOLLANDAIS TOUJOURS EN TÊTE DANS LES CAMPINGS
En été 2013, 37% des nuitées campings étaient étrangères (40% en 2011, 38% en 2012). Les Hollandais sont toujours la principale clientèle étrangère (près de 34% des nuits étrangères), devant les Allemands (20%) et les Belges (14%). Mais seul un Hollandais sur 10 séjournant sur la Côte d'Azur s'héberge en campings.
PLUS DE 3 MILLIONS DE SÉJOURS AVION
Pour la 1ère fois en 2013, le seuil des 3 millions de séjours avion (24h-4 mois) via l'aéroport de Nice Côte d'Azur a été franchi. En 2012, un record avait déjà été atteint et la progression se poursuit en 2013 avec +6% (voire +15% pour les Français).
TOUTES LES ACTUS ->