Bienvenue sur Touriscope, le site de l'Observatoire du Tourisme de la Côte d'Azur.

L’Observatoire du Tourisme de la Côte d’Azur, créé en 1984 par le CRT et le Conseil Départemental des Alpes-Maritimes, produit les données officielles du tourisme de la Côte d'Azur, sur le territoire des Alpes-Maritimes et Monaco.



 BAROMETRE

DECEMBRE 2017 SUR LA COTE D'AZUR

LES SÉJOURS HÔTELIERS FRANCHISSENT LA BARRE DES 4 MILLIONS EN 2017

Le rebond de la demande touristique en 2017 s’est poursuivi jusqu’à la fin de l’année

En décembre, la fréquentation des hébergements marchands (en nuitées hôtels et résidences) a augmenté de plus de 6 %, atteignant le meilleur niveau depuis décembre 2014. En 2017, l’occupation annuelle moyenne de l’hôtellerie azuréenne (hors Monaco) a de nouveau franchi le taux des 60 %, à plus de 61 %, soit un gain de près de 3 points par comparaison à l’année 2016 et un retour au niveau de 2015. Ce sont ainsi plus de 4 millions de touristes, à motif Loisirs ou Affaires, qui ont séjourné dans l’hôtellerie azuréenne en 2017, alors que ce seuil n’avait plus été atteint depuis 2002

Pour la première fois cette année, plus de 4 millions de nuitées ont été passées dans les hôtels classés 4 ou 5*, soit près d’une nuitée hôtelière sur deux. Selon David Lisnard, Président du CRT Côte d’Azur France : « Ces excellents résultats en 2017 s’inscrivent dans le rebond de la destination touristique Côte d’Azur et démontrent que l’industrie hôtelière reste un levier majeur pour l’économie azuréenne

Le maintien d’un haut niveau d’investissement dans l’hôtellerie, sur tous les segments depuis le « une étoile » jusqu’au « cinq étoiles », demeure donc essentiel pour renforcer la fiabilité de notre destination et la part de marché de la Côte d’Azur ».


 CHIFFRES CLES
Pour connaître les principales données statistiques sur l'offre touristique, la fréquentation, les clientèles et l’économie touristique de la Côte d'Azur.

Ce document existe en formats pdf et powerpoint
 KEY FIGURES
To access the basic statistical data on tourism infrastructure, visitor numbers, clientele and tourism economics of the French Riviera.

This document is available in pdf and powerpoint formats




 FICHES THÉMATIQUES
Pour une vue synthétique sur différents segments de l’offre et de la demande touristique de la Côte d’Azur.

Une quinzaine de fiches sur la fréquentation, le compte du tourisme, l’emploi, le tourisme d’affaires, les croisières, le tourisme en montagne,…
 FICHES MARCHÉS
Pour une présentation et une analyse détaillée d’un marché ou sous-marché émetteur de touristes vers la Côte d’Azur.

57 fiches sont disponibles : La France, l’Etranger, la Grande-Bretagne, l’Irlande, l’Italie, la Russie, etc…
LES INFORMATIONS EN DIRECT
RECUL DE L'OFFRE EN RESIDENCES DE TOURISME
En 2015, l'offre réelle en résidences de tourisme et hôtelières a baissé de 8%, retrouvant son niveau de 2004. L'offre avait progressé jusqu'en 2001, régressé nettement (-12%) entre 2001 et 2003 puis repris sa croissance. Le maximum absolu a été atteint en 2011, mais depuis le repli est net avec une perte de 15% en 4 ans.
LA TURQUIE EST LE MARCHE A LA CROISSANCE LA PLUS RAPIDE
De tous les marchés émetteurs vers la Côte d'Azur, la Turquie est celui qui présente le plus fort taux de croissance annuelle moyenne dans l'hôtellerie. Les nuitées hôtelières turques augmentent en moyenne, depuis 2003, de 14% par an. Au second rang apparaît l'Australie et au 3ème la Chine.
LA PART DES NUITEES HOTELIERES AFFAIRES REMONTE EN 2016
La part de la clientèle à motif professionnel sur la fréquentation hôtelière était tombée à seulement 27% des chambres occupées en 2015, alors qu'elle atteignait 36% en 2008. Mais en 2016, cette part, estimée par les hôtels, rebondit de 8 points à 35%. Elle varie très fortement selon le mois et la zone, passant de 19% en août à 48% en novembre, et de 17% en montagne à plus de 50% sur les zones de Métropole Nice Littoral Ouest et de Grasse.
LA TENDANCE LONG TERME EST POSITIVE SUR LA PLUPART DES MARCHÉS
Pour les nuitées marchandes (hôtels et résidences), et entre 1993 et 2015, la France et 15 marchés étrangers sur 21 présentent une évolution annuelle moyenne positive. La palme revient à la Turquie (+11% par an en moyenne), devant l’Europe de l’Est+Russie (+9,6%) et l'Asie hors Japon (incluant Chine, +8,5%). 4 autres marchés sont stables, et trois autres présentent une tendance négative : Grèce, Italie et Japon.
UN PRIMO-VISITEUR SUR 5 VIENT EN HIVER
En moyenne 2012-15, 28% des visiteurs avion étaient des "primo-visiteurs", effectuant un tout 1er séjour sur la Côte d'Azur. Ce taux n'est que de 18% en janvier, mais atteint 33% en mai. 48% des primo-visiteurs choisissent la période estivale (juin-septembre) et seulement 19% l'hiver.
CANNES ACCUEILLE UN CROISIÉRISTE SUR DEUX
Après un reflux entre 2010, qui marquait une pointe absolue à 986 000 passagers, et 2014, le passage des croisiéristes sur les ports azuréens a connu un léger rebond en 2015 et franchi de nouveau la barre des 800 000 croisiéristes. Toutefois, en 2016 le total des croisiéristes a diminué de 7%. Cette année Cannes s'est taillée la part du lion avec près de la moitié du total.
40% DES LITS EN RÉSIDENCES DE TOURISME SE SITUENT À CANNES/MANDELIEU
Avec plus de 11 300 lits en résidences de tourisme classées ou aux normes (RT et RH), la grande zone "Pays de Lérins", incluant les communes de Cannes, Le Cannet, Mougins, Mandelieu et Théoule, représente près de 40% de l'offre totale de la Côte d'Azur. En termes de commune seule, Cannes offre la plus grande capacité, loin devant Antibes-Juan. La ville de Nice ne regroupe que 7% de la capacité totale.
1500000 DE SEJOURS DE PARISIENS
En moyenne sur les dernières années, la région de Paris-Ile de France a émis 1,5 million de séjours annuels sur la Côte d'Azur, voire plus du double sur la 'Grande Côte d'Azur' incluant le littoral varois. Cela représente plus du quart de la fréquentation française.
TOUTES LES ACTUS ->