Bienvenue sur Touriscope, le site de l'Observatoire du Tourisme de la Côte d'Azur.

L’Observatoire du Tourisme de la Côte d’Azur, créé en 1984 par le CRT et le Conseil Départemental des Alpes-Maritimes, produit les données officielles du tourisme de la Côte d'Azur, sur le territoire des Alpes-Maritimes et Monaco.



 BAROMETRE

JUIN 2016 SUR LA COTE D'AZUR

RECOMPOSITION DU MARCHE INTERNATIONAL

Si, globalement, la demande étrangère représente toujours la moitié des séjours dans les hébergements marchands, la Côte d’Azur assiste, au fil des mois, à une redistribution des cartes entre ses marchés émetteurs

Certes, le palmarès des 5 principaux marchés étrangers reste inchangé, mais on observe des évolutions sensibles (en arrivées dans les hôtels et résidences)

Sur le premier semestre 2016, la GB-Irl

se renforce de 6%, au détriment de l’Italie (-6%)

Les marchés américain et allemand restent relativement stables, mais la Scandinavie accroît sa part grâce à une hausse de 13%. D’autre part, la structure du reste du marché est en évolution sensible

Le marché russe, en repli depuis le début 2014, régresse encore de -16% cette année

Le Japon, qui représentait 100 000 séjours annuels en 2000, est tombé à seulement 32 000 en 2015, un plancher historique, et s’enfonce encore cette année (-19%)

La Chine, dont la croissance était exponentielle jusqu’en 2015, subit cette année un recul de 11%. Les plus fortes progressions de 2016 proviennent notamment des marchés Turquie, Asie hors Chine-Japon, et Europe de l’Est

La Turquie poursuit son ascension comme grand marché émetteur, avec une hausse de 56%, soit davantage de séjours au 1er semestre qu’au cours de toute l’année 2012

Les séjours asiatiques en hôtels et résidences font un bond de 35%

Avec plus de 30 000 séjours, ils réalisent autant sur le seul 1er semestre qu’au cours de l’année 2009

L’Europe de l’Est reprend sa croissance après un repli : avec une hausse de 25%, ce marché franchira un nouveau record absolu en 2016, à près de 150 000 séjours. Enfin, en Europe, l’Espagne sort enfin de la crise : les séjours espagnols augmentent de 32% et retrouvent le niveau de 2007.


 CHIFFRES CLES
Pour connaître les principales données statistiques sur l'offre touristique, la fréquentation, les clientèles et l’économie touristique de la Côte d'Azur.

Ce document existe en formats pdf et powerpoint
 KEY FIGURES
To access the basic statistical data on tourism infrastructure, visitor numbers, clientele and tourism economics of the French Riviera.

This document is available in pdf and powerpoint formats




 FICHES THÉMATIQUES
Pour une vue synthétique sur différents segments de l’offre et de la demande touristique de la Côte d’Azur.

Une quinzaine de fiches sur la fréquentation, le compte du tourisme, l’emploi, le tourisme d’affaires, les croisières, le tourisme en montagne,…
 FICHES MARCHÉS
Pour une présentation et une analyse détaillée d’un marché ou sous-marché émetteur de touristes vers la Côte d’Azur.

57 fiches sont disponibles : La France, l’Etranger, la Grande-Bretagne, l’Irlande, l’Italie, la Russie, etc…
LES INFORMATIONS EN DIRECT
FREQUENTATION CAMPINGS EN BAISSE EN 2015
Après une très bonne saison en 2014, où l'occupation avait atteint un niveau élevé à plus de 45%, la saison estivale 2015 marque un net recul pour les campings des Alpes-Maritimes. L'occupation pert 5 points à 40% en moyenne. Les arrivées baissent de 17% et les nuitées de 10%, retrouvant le niveau de fréquentation de l'été 2008. Cette année le seuil du million de nuitées campings n'a pas été atteint.
L'APPORT ÉCONOMIQUE D'UN SÉJOUR EN RÉSIDENCE SECONDAIRE DÉPASSE CELUI D'UN SÉJOUR EN HÔTEL 3*
La dépense d'un visiteur avion qui séjourne en résidence secondaire dépasse en général celle d'un visiteur en hôtel 3*. Cet écart a même eu tendance à augmenter ces dernières années et atteint 38% en 08-13
LA TENDANCE LONG TERME EST POSITIVE SUR LA PLUPART DES MARCHÉS
Pour les nuitées marchandes (hôtels et résidences), et entre 1993 et 2015, la France et 15 marchés étrangers sur 21 présentent une évolution annuelle moyenne positive. La palme revient à la Turquie (+11% par an en moyenne), devant l’Europe de l’Est+Russie (+9,6%) et l'Asie hors Japon (incluant Chine, +8,5%). 4 autres marchés sont stables, et trois autres présentent une tendance négative : Grèce, Italie et Japon.
27% DES CHAMBRES D'HOTELS LOUEES A LA CLIENTELE AFFAIRES
La part de la clientèle à motif professionnel sur la fréquentation des hôtels classés est tombée à 27% en 2015. Elle varie très fortement selon le mois et la zone de séjour. Elle n'est que de 9% en août et atteint son maximum en Mars et Novembre (38% des chambres louées). En montagne, la clientèle affaires représente seulement 11% des clients, tandis que sa part dépasse les 40% sur les zones de Grasse et de Valbonne, qui inclut Sophia Antipolis. Les taux sont identiques pour Nice, Cannes et Antibes, soit 22%.
LA TURQUIE EST LE MARCHE A LA CROISSANCE LA PLUS RAPIDE
De tous les marchés émetteurs vers la Côte d'Azur, la Turquie est celui qui présente le plus fort taux de croissance annuelle moyenne dans l'hôtellerie. Les nuitées hôtelières turques augmentent en moyenne, depuis 2003, de 14% par an. Au second rang apparaît l'Australie et au 3ème la Chine.
12% DES CHAMBRES HÔTELIÈRES SONT CLASSÉES EN 5*
Le parc classé 5* s’élève en 2014 à 32 établissements pour 3537 lits, soit plus de 12% de la capacité hôtelière totale. Ces établissements de luxe ont une capacité moyenne de 110 chambres. 17% de la capacité 5* se situe à Monaco.
62% DES PASSAGERS DE L'AÉROPORT DE NICE SONT DES VISITEURS
soit en 2014 près de 3,6 millions de passagers au départ venant d'effectuer un séjour sur toute la zone de réception desservie par l'aéroport. 11%, soit plus de 600 000, étaient hébergés hors des Alpes-Maritimes, dont près de 170 000 hors de la région PACA.
VISITEURS AVION EN AOUT : 30 ANS D'OBSERVATION !
Les visiteurs avion en août sont enquêtés et mesurés depuis 1984. Il s'agit de la série statistique la plus longue portant sur la demande touristique Côte d'Azur ! En 30 ans, le profil des visiteurs avion d'août a évolué : 2,5 fois plus de séjours, 3,5 fois plus de primo-visiteurs, des séjours plus courts (- 6 nuits)... Par ailleurs, la dépense moyenne a beaucoup fluctué d'une année à l'autre. Elle était déjà de 62€ par jour en 1984, un montant identique à celui d'août 2012, mais elle passe à 95€ en 2015, soit proche du record de 2005 (96€).
LE TAUX D’ÉTRANGER DE NOUVEAU SUPÉRIEUR À 50% DANS L’HÔTELLERIE
En 2013, le taux d'étrangers a augmenté de 2,3 pts en arrivées (à plus de 51%) et de 2 pts en nuitées (à près de 58%). La tendance à la baisse observée entre 2006 et 2009 s'est donc inversée à partir de 2010. Depuis, on observe un renforcement de la contribution étrangère à la fréquentation hôtelière. Le taux d'étranger rattrape ainsi son niveau de 2007, avec pour la 1ère fois depuis 2007 un taux de clientèle étrangère supérieur à 50%.
L'OFFRE HÔTELIÈRE MONTE EN GAMME
Entre 92 et 2015, l'offre hôtelière en chambres à la vente a baissé de 11%. Toutefois, l'offre chambres en 4-5* a fortement progressé, de 73%, tandis qu'elle n'a que légèrement fléchi dans les 3* (-5%). La chute est en revanche drastique dans les catégories inférieures, soit un recul de 57% en 2*, prenant en compte la perte de classement pour certains établissements, et de 83% en 0-1*.
TOUTES LES ACTUS ->