Bienvenue sur Touriscope, le site de l'Observatoire du Tourisme de la Côte d'Azur.

L’Observatoire du Tourisme de la Côte d’Azur, créé en 1984 par le CRT et le Conseil Départemental des Alpes-Maritimes, produit les données officielles du tourisme de la Côte d'Azur, sur le territoire des Alpes-Maritimes et Monaco.



 BAROMETRE

DECEMBRE 2016 SUR LA COTE D'AZUR

LE REBOND SE POURSUIT

Depuis Novembre, le flux touristique à destination de la Côte d’Azur est reparti à la hausse, aussi bien grâce à la demande Loisirs qu’au tourisme d’Affaires. En Décembre, le rebond se poursuit, mais à un rythme moins fort que le mois précédent

Les séjours avion progressent de 6% par rapport à Décembre 2015, grâce au marché national, toujours dynamique et qui bénéfice aux hébergements marchands

La durée des séjours globale est toutefois inférieure d’une nuit à celle de Décembre 2015

La demande de séjours par avion a progressé pour le Loisirs comme pour l’Affaires

La fréquentation des hôtels et résidences est, quant à elle, tout juste stable en nuitées

Dans le détail, on observe un gain pour l’hôtellerie, qui accroît sa part de marché, au détriment des résidences de tourisme, dont la fréquentation se contracte. La clientèle étrangère revient sur la Côte d’Azur

La hausse atteignait 9% en Novembre, premier mois de reprise depuis Mars, et elle est de l’ordre de 2% en Décembre

Tout comme en Novembre, on constate une remontée du chiffre d’affaires hôtelier (RevPar)

Le gain est également de +5% par comparaison à la fin d’année 2015.


 CHIFFRES CLES
Pour connaître les principales données statistiques sur l'offre touristique, la fréquentation, les clientèles et l’économie touristique de la Côte d'Azur.

Ce document existe en formats pdf et powerpoint
 KEY FIGURES
To access the basic statistical data on tourism infrastructure, visitor numbers, clientele and tourism economics of the French Riviera.

This document is available in pdf and powerpoint formats




 FICHES THÉMATIQUES
Pour une vue synthétique sur différents segments de l’offre et de la demande touristique de la Côte d’Azur.

Une quinzaine de fiches sur la fréquentation, le compte du tourisme, l’emploi, le tourisme d’affaires, les croisières, le tourisme en montagne,…
 FICHES MARCHÉS
Pour une présentation et une analyse détaillée d’un marché ou sous-marché émetteur de touristes vers la Côte d’Azur.

57 fiches sont disponibles : La France, l’Etranger, la Grande-Bretagne, l’Irlande, l’Italie, la Russie, etc…
LES INFORMATIONS EN DIRECT
LA TURQUIE EST LE MARCHE A LA CROISSANCE LA PLUS RAPIDE
De tous les marchés émetteurs vers la Côte d'Azur, la Turquie est celui qui présente le plus fort taux de croissance annuelle moyenne dans l'hôtellerie. Les nuitées hôtelières turques augmentent en moyenne, depuis 2003, de 14% par an. Au second rang apparaît l'Australie et au 3ème la Chine.
LE SEGMENT CROISIÈRES DE NOUVEAU EN HAUSSE !
Après un reflux entre 2010, qui marquait une pointe absolue à 986 000 passagers, et 2014, le passage des croisiéristes sur les ports azuréens est reparti à la hausse en 2015. Le gain est de 2,5% et permet de franchir de nouveau la barre des 800 000 croisiéristes. La distribution des escales entre les différents ports a fortement évolué, et Antibes double quasiment sa fréquentation.
LES TURCS AU 3ÈME RANG DES ÉTRANGERS LES PLUS DÉPENSIERS
Sur la période 2008-14, la dépense moyenne des visiteurs avion venant de Turquie s’élève à 119€/jour, derrière celle des Proche et Moyen-Orientaux (128€) et des Américains (125€), et devant celle des Australiens (116€) et des Russes (114€). Mais les données d’enquête sous-estiment la dépense réelle des Moyen Orientaux, largement supérieure aux montants rapportés. Sur la Métropole de Nice, les plus dépensiers sont les Australiens avec 155€/jour.
UN PRIMO-VISITEUR SUR 5 VIENT EN HIVER
En moyenne 2015-15, 28% des visiteurs avion étaient des "primo-visiteurs", effectuant un tout 1er séjour sur la Côte d'Azur. Ce taux n'est que de 18% en janvier, mais atteint 33% en mai. 48% des primo-visiteurs choisissent la période estivale (juin-septembre) et seulement 19% l'hiver.
40% DES LITS EN RÉSIDENCES DE TOURISME SE SITUENT À CANNES/MANDELIEU
Avec plus de 11 300 lits en résidences de tourisme classées ou aux normes (RT et RH), la grande zone "Pays de Lérins", incluant les communes de Cannes, Le Cannet, Mougins, Mandelieu et Théoule, représente près de 40% de l'offre totale de la Côte d'Azur. En termes de commune seule, Cannes offre la plus grande capacité, loin devant Antibes-Juan. La ville de Nice ne regroupe que 7% de la capacité totale.
L'IMPACT ÉCONOMIQUE D'UN SÉJOUR EST PLUS FORT EN RÉSIDENCE SECONDAIRE QU'EN HÔTEL 3*
Du fait d'une longue durée de séjour, la dépense d'un visiteur qui séjourne en résidence secondaire dépasse en général celle d'un visiteur en hôtel 3*, soit un apport économique supérieur. Cet écart a même eu tendance à augmenter ces dernières années et atteint actuellement 28% (contre 20% en 1992-99 mais 5% en 2001-2007).
LE PRIX MOYEN D'UNE CHAMBRE D'HÔTEL ATTEINT 152€ TTC
En 2014, le prix moyen effectivement payé par les touristes hébergés en hôtels sur la Côte d'Azur a augmenté d'environ 2%, à près de 152€. Cela tient en partie à la hausse des prix, mais aussi à la montée en gamme, les catégories 4-5* pesant davantage dans la moyenne. Sur la seule hôtellerie urbaine (panel MKG) le prix moyen ttc atteint 169€ en 2014, et stable par rapport à 2013
LE REVPAR DE L'HOTELLERIE URBAINE PROGRESSE DE 6% EN 2015
Sur les pôles urbains de la Côte d'Azur, l'hôtellerie affiche une belle santé en 2015 (panel MKG sur 176 établissements). En une année, les prix moyens ont progressé de près de 6%, et le RevPar de 10%. La performance est encore meilleure dans les résidences de tourisme urbaines, avec un RevPar en hausse de 11%.
TOUTES LES ACTUS ->